• salam alaycom .bismi lah wal hamdo lilah ama ba3d mima la chaka fih an fi ahkir anassre lilmoslimin .wa tifle min falistin yousawi omata mouslimin haliya fi chaja3atihi wa3akidatih soubhana la fa sowar tachhad 3ala dalik fi hada lmilaf baraka lah fikon 3la hada l3aml lahouma tkabal wa salam. www.jesef01.skyblog .com

  • Anonyme


    TRES BELLE HISTOIRE

    Son mariage sws apres khadija avec 'Aïcha la fille d'essaddiq et avec Sawda bint Zum'a


    Le plus juste, est qu'il a épousé 'Aïcha, en premier lieu, comme nous allons le voir.

    El Boukhari a dit dans le chapitre sur le mariage de 'Aicha : ''Hicham ibn 'Aroua nous a rapporté d'après son père, d'après 'Aïcha qui rapporte que le Prophete sws lui a dit : "je t'ai vue deux fois en rêve ; jai vu ton image dans une étoffe en soie, alors Gabriel as me disait : "Voici ton épouse". A chaque fois que je découvrais cette étoffe, je voyais ton image. Je me sui dit alors : "Si cela vient d'Allah, Il le réalisera".


    En outre, d'après Hicham ibn 'Aroua, toujours, d'après son père, d'après 'Aicha, celle-ci a dit "jai dit au Prophète sws : Ô Messager d'Allah, vois-tu, si tu descends dans une vallée et que tu trouves un arbres qui a été brouté et un autre qui n'a pas été brouté, à quel arbre vas-tu attacher ton chameau ?". Il a répondu : "A celui qui n'a pas été brouté". Elle entendait par-là que le Prophète sws n'avait épousé aucune autre vierge à part elle". Rapporté par El Boukhari.

    De son côté, Ettermidhi a rapporté un hadith dans lequel il est dit que Gabriel as a apporté au Prophète sws l'image de 'Aicha dans une étoffe en soie verte en lui disant : "Voici ton épouse en ce bas monde et dans l'autre".

    El Boukhari a rapporté d'après également, dans le chapitre sur le mariage des petites avec les grands : "d'après 'Aroua, le Prophète sws a demandé à Abou Bakr la main de 'Aïcha, et ce dernier lui a répondu : "Mais je suis ton frère". Le Prophète sws lui a dit alors : Tu es mon frère dans la religion d'Allah et dans Son livre ; et elle est licite pour moi".

    De son côté, yoûnes ibn Bukaïr a rapporté d'après Hicham ubn 'Aroua, d'après son père qui a dit : "Le Messager d'Allah sws a demandé la main de 'Aïcha, trois ans après la mort de khadija. Elle avait alors 6 ans. Il l'a épousée alors qu'elle avait neuf ans, et il est mort sws alors qu'elle en avait dix huit".

    Son mariage avec elle avait eu lieu durant la deuxième année de l'émigration à Médine.

    L'imam Ahmed a rapporté pour sa part ce qui suit dans le mousnad de 'Aïcha la mère des croyants" : "Abou Salama et Yahya nous ont rapporté que lorsque Khadija mourût, Khawla bint Hakim, l'épouse de 'Uthman ibn madh'oûn se rendit chez le Prophète sws et lui dit :"Ô Messager d'Allah, ne veux-tu pas te remarier ?" " Avec qui ?" Lui répondit-il. Elle ajouta :"Si tu veux avec une vierge ou avec une femme déjà mariée". Il lui dit :" Quelle est la vierge ?". Elle lui répondit :" c'est la fille de l'homme le plus aimé de toi, 'Aïcha Bint Abou Bakr ". Il ajouta : "Et qui est la femme déjà mariée ?".Elle lui répondit : " Sawda bint Zum'a ; elle a cru en toi et t'a suivi dans ta mission". Il lui dit alors : "Va, et parle-leur de moi".

    Elle alla donc et entra dans la maison d'Abi Bakr. Elle dit a son épouse Um Rumâne : " Ô Um Rumâne, Allah à fait entrer du bien et de la bénédiction dans ta maison !". " De quoi s'agit-il ?" Lui demanda Um Rumâne. "Le Mesager d'Allah sws m'a envoyé pour demander la main de 'Aïcha" lui dit khawla. Um Rumâne lui repondit alors : "Attends le retour d'Abou Bakr".

    Lorsqu'Abou Bakr arriva, Khawla lui répéta les mêmes paroles quà son épouse. Il lui dit : "Est elle permise pour lui ? Car elle est la fille de son frère".

    Khawla Bint Hakim retourna chez le Prophète sws et l'informa de la réponse d'Abou Bakr. il lui dit alors : "Retourne chez lui et dis-lui ceci :"Je suis ton frère et tu es mon frère dans l'islam. Aussi, ta fille m'est permise".

    Um Rumâne revint chez Abou Bakr et l'informa des propos du Prophète sws. Celui-ci lui dit : "Attends-moi ici", et sortit. Um Rumâne lui dit alors : "El-Mat'am ibn 'Adiyy a parlé d'elle pour son fils et, par Allah, Abou Bakr n'a jamais promis quelque sans la mettre en application !" .

    Abou Bakr entra donc chez El-Mat'am ibn 'Adiyy qui se trouvait avec sa femme Um Essaabî. Celle-ci dit à Abou Bakr : "Ô ibn Abou Qahâfa, tu penses peut-être faire entrer notre fils dans ta religion, s'il épouse ta fille ?". Abou Bakr se tourna vers El-Mat'am et lui dit :" Tu penses comme elle ?". Comme ce dernier lui répondit par l'affirmative, Abou Bakr sortit de chez eux, l'esprit serein, car Allah venait de lui dissiper du coeur le souci qu'il avait pour la promesse donnée.

    Il revint chez lui et lui dit à khawla : "Dis au Messager d'Allah sws de venir me voir". Elle lui transmit cette invitation, et il vint dans la maison d'Abou Bakr. On scella alors les fiancailles . 'Aïcha était agées de 6 ans

    Khawla partit ensuite chez Sawda Bint Zum'a. Elle entra chez elle et lui dit : "Sais-tu qu'Allah vient te faire entrer chez vous le bien et la bénédiction ?".Sawda lui dit : "De quoi s'agit-il ?". Elle lui répondit : " Le Messager d'Allah sws m"a envoyée pour demander ta main". Sawda lui dit :"j'aimerais bien, mais je voudrais que tu en parles à mon père". Celui-ci était un vieillard très agé qui n'avait pu aller faire le pélerinage. Khawla entra donc chez lui et le salua avec le salut de la Djahaliyya. Elle lui répondit : "Elle est d'accord pour cela". Il appela alors sa fille Sawda et lui dit :"Ô ma fille, khawla prétend que Mohammed ibn 'Abdallah ibn 'Abd El-Mouttalib l'a envoyée pour demander ta mian. c'est un homme honnête et généreux. Veux-tu que je lui acceorde ta main ?". "Oui" répondit-elle. Il dit alors à Khawla : "Dis-lui de venir em voir". Le prophète sws alla le voir, et lui donna la main de Sawda.

    'Aicha ajouta : "Lorsque nous sommes partis à Médine, nous nous sommes installés chez les Banou El-Hareth Ibn El-Khazredj, à Essunh. Un jour, le Prophète sws arriva chez nous, accompagné d'un groupe d'hommes et de femmes des Ansârs. Ma mère vint m'appeler alors que je me trouvais sur une balançoire. Elle me fit descendre de la balançoire et sépara mes cheveux qui étaient abondants, puis elle me lava le visage avec un peu d'eau, et m'emmena, alors que je hatelais, jusqu'à la porte de notre maison. Elle attendit que ma respiration se soit calmée, puis elle me fit entrer dans la maison où se trouvait le Prophète sws en compagnie d'un groupe d'Ansârs. Elle me fit asseoir au milieu d'eux et me dit : "Ces personnes-là sont ta famille ; qu'Allah te bénisse dans ta nouvelle famille"

    Les hommes et les femmes se levèrent alors et sortirent, me laissant seule avec le Prophète. C'est ainsi que notre mariage fut consommé. Aucun mouton ni aucune chèvre ne furent égorgés à cette occasion. Seulement, Sa'd Ibn 'Ubâda nous a envoyé une écuelle de nourriture qu'il avait l'habitude d'envoyer au Mesager d'Allah sws lorsqu'il était avec ses épouses. J'avais alors neuf ans. Ce récit implique que son mariage avec 'Aïcha avait eu lieu avant celui avec Sawda Bint Zum'a alors que la consommation de son mariage avec 'Aïcha avait eu lieu, à Médine, durant la deuxième année de l'Hégire.

    'Aïcha a dit d'après ce qu'a rapporté l'imam Ahmed dans son mousnad : "Lorsque Sawda prit de l'âge, elle me fit don de son jour. Dès lors, le Prophète sws prit en considération ce jour dans le partage entre ses épouses. Elle était la première femme qu'il aait épousée après moi".

    L'époux de Sawda était Essakrâne Ubn 'Amrou, le frère de Souhayl Ibn 'Amrou. Il était parmi les premiers convertis à l'islam et parmi ceux qui avaient émigré en Abyssinie. A son retour à la Mecque, il mourût, avant l'émigration à Médine.

  • god bless you girl

  • SALAM OKTHY ...
    SAVA?
    ANA SA VA EL HAMDOULILAH
    =)
    JTINIVTE A VENIR VOIR MON BLOG DE NOUVEAUX ARTICLES T'Y ATTENDE
    LAISSE TES IMPRESSION , TON AVIS , ETC.....

    JESPERE QUE SA TE PLAIRA INCHA ALLAH
    A + INCHA ALLAH BOUSSA D'UNE SOEUR FILLAH

    [FATiiMA......]